Débats en ligne

Bienvenue sur la page des débats en ligne. Chaque débat porte sur une problématique locale, une action politique, une mesure concernant la ville et ses habitants, une compétence communale, une question d’intérêt communal.

Les débats ont une durée déterminée matérialisée par un compte-à-rebours. A l’issu d’un débat, un compte-rendu est publié et est ajouté à l’ordre du jour du prochain Conseil municipal qui se prononce alors sur une éventuelle mesure à prendre en conséquence.

Chaque contribution doit être approuvée avant toute publication.

[juiz_sps buttons="facebook, twitter, google, linkedin, mail"]

Débat n°1:

Êtes-vous pour ou contre l’extinction de l’éclairage public la nuit à Varilhes ?

Idée proposée par Camille et Thibault Jarrot-Fournier sur la page « La boîte à idées »

Transmission de l’idée à Madame le Maire et décision de lancer le sondage fin septembre.

Lancement du sondage / débat le 24 septembre 2018.
Clôture du sondage / débat le 10 novembre 2018.
Compte-rendu publié ci-dessous.
Décision de poursuivre la concertation sous une autre forme (réunion publique, tracts, outils dématérialisés complémentaires) pour impliquer un grand nombre d’habitants.
Formation d’un groupe de travail sur le sujet.
Première réunion du groupe de travail le 28 février 2019.
Deuxième réunion du groupe de travail le 11 avril 2019.

Pour (70%)
Contre (30%)

Débat n°2:

—————

A venir

Arguments POUR

Points positifs

  • Argument 1
  • Argument 2
  • Argument 3

Arguments CONTRE

Points négatifs

  • Argument 1
  • Argument 2
  • Argument 3

Participez au débat en commentant ci-dessous.
La Ville de Varilhes veille à la bonne tenue du débat et se réserve le droit de bannir toute personne qui nuirait à son bon déroulement.

0 0 voter
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
11 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Guegan
Guegan
2 années plus tôt

Bonjour, a l’heure où la sécurité est dans toutes les Bouches et que le gouvernement (quelque soit l’étiquette) réduit les implantations de gendarmerie et de police, il ne me semble pas judicieux de réduire l’éclairage public. Ou alors par déclenchement de passage

n.Delpont Bonay
n.Delpont Bonay
2 années plus tôt
Reply to  Guegan

je suis d ‘accord sur ce point de vue

Mélanie
Mélanie
2 années plus tôt
Reply to  Guegan

Beaucoup de communes qui procèdent à l’extinction de l’éclairage public ne connaissent pas plus de problèmes d’insécurité. Le véritable problème des communes est, de toute façon, l’incivilité… Voila un chapitre bien épais qu’il faudrait aborder !

SENTENAC
SENTENAC
1 année plus tôt
Reply to  Mélanie

L’éclairage public dissuade comme la video surveillance. Son extinction favorise les actes délictueux et crée un sentiment d’insécurité.

annie
annie
1 année plus tôt
Reply to  Guegan

Y a-t-il d’agression à Foix qui éteint les éclairages dans certains quartiers qu’à Varilhes illuminée ? J’en doute…

Françoise Fauré
Françoise Fauré
1 année plus tôt
Reply to  Guegan

Le déclenchement de passage , me semble une très bonne solution .

Gabbero
Gabbero
1 année plus tôt

Je ne pense pas que l extinction favorise l insécurité à Varilhes, par contre elle est en faveur d une économie d électricité pour la commune, donc économique pour nous habitants de Varilhes aussi.
Et c est positif pour l environnement.

berthelot
berthelot
1 année plus tôt

j’arrive après la période de vote mais je suis également pour l’extinction de l’éclairage public, pour l’ensemble des raisons évoquées ci-dessus.

Deromme
1 année plus tôt

Bonjour
J’ai découvert votre débat intéressant, sachez qu’environ 12000 communes en France (de 20 à plus de 60000 hab.) éteignent tout ou partie de leur éclairage public, sans aucune incidence sur la délinquance. Notre association, ANPCEN, agréée par le ministère de l’environnement, peut vous apporter son expérience sur ce sujet.
Pour plus d’infos n’hésitez ps à nous contacter.
Bien cordialement, Michel Deromme, membre du CA ANPCEN

TECHENE
TECHENE
1 année plus tôt

j arrive après le débat mais je suis pour l ‘extinction des lumières la nuit . La seule réserve que j ‘émettrai , ceux sont les horaires et l’amplitude choisie pour l’extinction . Pour l ‘avoir vécu dans une autre ville voisine , trop d ‘amplitude peut gêner les habitants et la ville elle même. Exemple , une soirée d ‘animation festive , les gens en sortent dans la nuit noire , difficultés pour personnes âgées, risque d ‘accidents sur la voie publique…Une fois , cette remarque prise en compte , l ‘idée est excellente et va dans le sens de la transition écologique et de la sauvegarde de la planète

DE VOINNESSON
DE VOINNESSON
1 année plus tôt

En qualité de retraité du milieu de l’éclairage et récemment arrivé pour la retraite à Varilhes de nos Vosges natales , je peux vous dire que le meilleur compromis en terme de contentement de la majorité des citoyens serait de laisser allumé un candélabre sur deux ,ce qui créerait un compromis équitable entre l’économie d’une part et le maintien de la sécurité sur la voie publique et tout ceci avec des investissements moindres (juste des modifications de câblage si le réseau d’éclairage public le permet)
j’ai vu que certains parlent de possibilité de déclenchement au passage c’est vrai que cela serait intéressant mais il faudrait alors passer au remplacement de tous les anciens candélabres car on ne peut pas ré allumer une lampe à vapeur de sodium (éclairage jaune ) ou une lampe à iodure métallique (éclairage blanc) c’est impossible de faire des allumages successifs (il faut attendre que celles ci refroidissent donc incompatible avec le réseau actuel)