Varilhes labellisée

La Ville de Varilhes a obtenu en 2020 le label « Terre saine, commune sans pesticide » attribué par le Ministère de la Transition écologique et solidaire. C’est la plus haute distinction,  Varilhes était déjà précurseur des réglementations en appliquant le principe du zéro phytosanitaire sur l’ensemble de son patrimoine végétal depuis plusieurs années. Ce label vient maintenant concrétiser le souhait de la Ville, à savoir promouvoir la qualité de ses cours d’eau et de ses espaces publics et d’aller plus loin dans sa démarche de développement durable.

Varilhes récompensée du label Terre saine, commune sans pesticide.

Jean Alonzo, responsable technique et Marie Berthelot adjointe à la transition écologique ont participé le 26 novembre dernier à l’audition du jury pour l’obtention du niveau d’implication de la mairie au bien être de notre planète. Après un échange d’une heure, basé sur les méthodes utilisées de désherbage en voirie, espaces verts ou plantation, le jury s’est prononcé en nous accordant le niveau d’excellence, dénommé « Terre saine ».

La remise de prix a eu lieu le 17 décembre 2020 « à distance », avec Joël Labbé, sénateur du Morbihan, à l’origine de la loi d’interdiction des produits phytosanitaires sur une partie des espaces publics. Ce label attribué par le ministère de la Transition écologique et solidaire est décerné par la Fredon Occitanie, en partenariat avec la Région, dans le cadre de la démarche environnementale volontaire “Objectif Zéro Phyto”. Varilhes rejoint ainsi les 7 autres communes « Terre Saine » du département (Ax-les-thermes, Bordes-Uchentein, Camon, Fabre, Pailhes, Perles-Et-Castelet et Saint Quentin La Tour), et les 3 autres communes labellisées 3 et 2 grenouilles, Orgeix, Saint-Girons et La Bastide de Sérou.

« Cela fait officiellement cinq ans que la commune n’utilise plus aucun produit phytosanitaire pour l’entretien de ses espaces publics », explique Mr Alonzo, responsable technique. “Nous n’utilisons plus de désherbants, ni de pesticides ni d’antimousse. Les espaces verts, la voirie et le cimetière sont entretenus avec des méthodes alternatives comme le désherbage à la main ou au rotofil, l’enherbement naturel, la mise en place de couvre-sols et l’investissement dans de nouvelles machines comme une épareuse. Le stade est quant à lui, entretenu avec des produits organiques ».

Pour le maire, Martine Esteban : « Ce label vient récompenser les efforts et actions menées par la commune depuis plusieurs années pour atteindre pleinement l’objectif zéro phyto et vient remercier le travail quotidien des agents des espaces verts ».

Fière pour sa commune, elle espère que « cette récompense incitera tous les Varilhois(es) à être éco-responsables en jardinant au naturel ».

Pour Marie Berthelot, adjointe à la transition écologie, « ce travail et cette réflexion nous amène aussi à adopter un nouveau plan de fleurissement dans la commune qui apportera peu à peu de la nouveauté dans nos rues, jardins et espaces fleuris et qui sera totalement en phase avec la politique municipale de développement durable. Le fleurissement sera probablement plus sobre à l’avenir mais aussi plus écologique. Il nous faut également changer de regard sur la nature en ville, pour la majorité des habitants, les herbes autour des arbres ou sur les trottoirs est le signe d’un manque d’entretien. Il nous faut accepter une végétation spontanée et moins maitrisée au sein de l’espace public et pour cela sensibiliser les habitants. »

Les objectifs de ce label sont multiples

  • valoriser le travail des agents des espaces verts et celui des élus.
  • entraîner la collectivité à dépasser les dispositions réglementaires vers le zéro pesticide sur l’ensemble des espaces publics et de façon pérenne
  • sensibiliser les jardiniers amateurs et personnel de Mairie aux enjeux de santé publique
  • préserver la biodiversité (faune, flore, habitats) et de reconquête de la qualité des eaux
  • promouvoir les techniques alternatives

Varilhes, ville fleurie

Depuis 2018, Varilhes détient 1 fleur au concours national des villes fleuries ! Cette distinction est une véritable reconnaissance du travail réalisé par les jardiniers municipaux qui œuvrent quotidiennement à l’entretien et à l’embellissement de nos espaces verts. Elle est également le résultat des efforts fournis par la Ville pour offrir à la population un cadre de vie agréable, privilégiant les espaces verts au cœur de la ville.

A l’heure où les enjeux environnementaux sont capitaux pour notre avenir, la Ville cherche en permanence à apporter des réponses innovantes dans la gestion de l’aménagement de ses espaces verts. Elle est ainsi passée d’un fleurissement ornemental à un fleurissement raisonné, gardant à l’esprit cette démarche du beau tout en respectant – et en restaurant – les équilibres naturels.

Ainsi, on jardine différemment : arrosage raisonné pour les jeunes plantations, pour le fleurissement, pour les gazons d’ornement, arrêt des produits phytosanitaires, désherbage manuel, paillage des massifs, gestion différenciée des espaces verts en fonction de leur mode d’entretien et de leur emplacement…

 

Notre cité doit aussi beaucoup à la main verte de ses habitants et ses professionnels. La commune organisait l’opération « Je fleuris ma ville ». Chaque année, tous les quartiers de la ville sont visités par un jury de bénévoles. Les lauréats étaient reçus par l’équipe municipale et les membres du Comité Ville Fleurie. Chacun lauréat reçevait alors différents lots. Cette opération, interrompue par la crise sanitaire reprendra dès que possible.

La dépêche 27/10/2019